Vous êtes ici : Ignorer les liens de navigationAccueil CoreVIH > Vivre avec le VIH > VIH et esthétique
 
  VIH ET ESTHETIQUE  

 
Problèmes dermatologiques et physiques,
comment gérer ?
 
Le VIH et les traitements du VIH peuvent également avoir des effets sur votre apparence et/ou au niveau de votre peau. Dans quasiment tous les cas, rien de très sérieux du point de vue esthétique.
 
Toutefois, en cas de souci de cet ordre : irruptions de boutons, plaques rouges, démangeaisons, il est important de le signaler à votre médecin qui vous demandera de consulter un dermatologue (en ville ou à l’hôpital) si besoin.
 
Les lipodystrophies : inévitables ?
 
Ce sont des anomalies de la répartition des masses grasses du corps. Avec les traitements utilisés au cours des années précédentes, elles concernaient (à des degrés divers et souvent après plusieurs années de traitement) près de la moitié des personnes séropositives.
 
On espère que les nouveaux traitements disponibles n’auront pas de tels effets.
 
En termes plus clairs, les lipodystrophies engendrent le fait que certaines parties du corps ont tendance à s’affiner (visage, membres, fesses) et que d’autres, au contraire, concentrent les graisses (ventre, nuque, seins).
 
On peut réduire les risques de lipodystrophie et, souvent, améliorer la situation (si l’on est déjà atteint) en :
 
-      ayant une alimentation équilibrée et en faisant régulièrement du sport ;
 
-      surveillant l’évolution de son corps. Il est conseillé de se peser et de mesurer ses tours de taille et de membres (avec un mètre ruban) à chaque consultation. On peut aussi le faire chez soi ;
 
-      ne prenant pas, si possible, de traitement à base de stavudine, et plus largement, en adaptant le traitement antirétroviral si cela est possible. 
 
Plus la lipodystrophie est repérée tôt, plus on a de chances d’agir de manière efficace.
 
Les techniques de chirurgie plastique existent et sont efficaces. Elles sont remboursées par la Sécurité sociale en cas de transformation physique gênante ou de répercussion morale importante.
 
ATTENTION ! Sur ce point comme sur les autres, essayons d’expliquer ce qui peut arriver, et non ce qui va arriver. Les explications fournies le sont pour que, dès les premiers symptômes, vous puissiez réagir et donc éviter les problèmes !