Vous êtes ici : Ignorer les liens de navigationAccueil CoreVIH > Soutiens > Soutien psychologique
 
  SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE  

Psychiatre, psychologue, psychothérapeute…
Quelle différence ?
 
Les professionnels dont vous avez besoin peuvent être :
 
Psychiatre
 
Les psychiatres sont des médecins titulaires d’une spécialisation en psychiatrie (faculté de médecine + spécialisation -Bac + 10 années d’études supérieures). S’ils ne sont pas obligatoirement les mieux placés pour faire un travail d’accompagnement, ils sont à même de faire une évaluation permettant une bonne orientation vers les professionnels dont vous avez besoin et sont les seuls à pouvoir prescrire des médicaments.
 
Ils demeurent d’excellents interlocuteurs quand rien ne va plus, et qu’une petite pilule pour calmer les angoisses quelque temps s’avèrerait utile.
 
Leurs consultations sont remboursées.
 
Psychologue
 
Le psychologue joue un rôle important pour surmonter les difficultés liées à la gestion de la maladie. Ne serait-ce que pour mettre des mots sur la difficulté de vivre sa maladie avec les amis, la famille et bien sûr, au travail.
 
Toutefois, aller chercher son soutien n’est pas simple. Ce véritable acteur de santé, dont le métier est souvent mal connu, peut pourtant s’avérer essentiel !
 
Les psychologues ont suivi une formation universitaire en psychologie (BAC + 5 années d’études supérieures + stage). Ils ont étudié les grandes lois qui régissent le comportement humain (développement de l’enfant, études des relations individuelles avec le système nerveux, etc.). Les consultations libérales ne sont pas remboursées par la Sécurité sociale. Toutefois au sein des services prenant en charge les personnes infectées par le VIH, vous pouvez consulter un psychologue attaché à ce service qui ne vous demandera pas d’honoraires.
 
Sexologue
 
Certains psychologues et certains médecins sont formés à la sexologie et peuvent être un interlocuteur tout à fait adapté à votre situation.
 
Psychanalyste
 
Les consultations ne sont pas remboursées. Il faut avant tout avoir confiance en son thérapeute avant de commencer un travail avec lui.
 
Pour devenir psychanalyste, il faut remplir trois conditions : avoir été analysé, avoir été formé à la théorie analytique par le biais d’associations psychanalytiques, et, enfin, être supervisé dans sa pratique par un “contrôleur”, lui-même analyste. Il n’y a pas de diplôme d’État reconnu en France.
 
Psychothérapeute
 
La psychothérapie regroupe un grand nombre de pratiques diverses. Certains psychothérapeutes sont formés au sein d’une école : bioénergie, gestalt-thérapie, etc. Mais n’importe qui peut se proclamer “psychothérapeute”. Sans généraliser, il faut savoir que les charlatans de tous poils y ont trouvé un terrain de prolifération assez important. Assurez-vous que vous êtes entre de bonnes mains, en demandant par exemple à votre médecin s’il peut vous recommander quelqu’un. Les consultations ne sont pas remboursées.