Vous êtes ici : Ignorer les liens de navigationAccueil CoreVIH > Prise en charge > Dossier médical informatisé NADIS
 
  DOSSIER MEDICAL INFORMATISE NADIS  


Nadis® est le logiciel de référence pour la prise en charge des patients infectés par le VIH ou une hépatite.

 

Nadis® est un dossier médical de spécialité conçu par des Professionnels de santé pour répondre aux exigences du suivi des patients VIH/VHC/VHB et AES.

Nadis® est composé d'onglets :

  • Etat civil du patient
  • Dossier Social
  • Données cliniques VIH / Hépatites / AES
  • Antécédents pathologiques et histoire thérapeutique
  • Examen clinique
  • Résultats biologiques
  • Génotypes et dosages des ARV
  • Prescription médicamenteuse
  • Prescription des bilans et examens
  • Motif de consultation et diagnostic
  • PMSI : Génération des RUM
  • Screening des patients pour les protocoles


De part son fonctionnement en réseau, l'ensemble de l'équipe soignante a accès à Nadis® en consultation en temps réel par les médecins ou en hospitalisation. Les dossiers de la file active de patients sont centralisés et leurs analyses sont facilitées grâce à un module statistique spécifique.

Nadis® peut être utilisé dans un service de médecine, dans plusieurs services du même hôpital, en collaboration avec des médecins libéraux dans le cadre de réseaux ville-hôpital ou dans plusieurs établissements dans le cadre de réseaux hospitaliers.

 

Ses avantages sont multiples :
  • Facilite le recueil, la gestion et l'accès aux données nécessaires à la décision médicale grâce à de nombreuses fonctionnalités (Bilans biologiques, génotypiques, historique médicamenteux)
  • Améliore la qualité du suivi médical et la sécurisation de la prise en charge des patients (Dossier complet et centralisé, en conformité avec la CNIL)
  • Met à disposition des services utilisateurs une base de données de qualité facilitant la recherche et l'évaluation cliniques et le développement de projets scientifiques (Une structure de base de données identique pour tous les hôpitaux permet des collaborations de recherche multi-établissements)
  • Facilite la communication entre les différents Professionnels de santé engagés dans une prise en charge continue, pluridisciplinaire et centrée sur le patient (Possibilité d'accès à plusieurs services d'un même établissement amenés à suivre des patients VIH ou à des médecins libéraux)
  • Assure la qualité et le respect des procédures de confidentialité (En collaboration avec la Direction Informatique de l'hôpital et en conformité avec la CNIL)
  • Permet une participation aux évaluations nationales et à la surveillance épidémiologique (PMSI, DMI2, InVS, …)
  • Comme nous vous l'avons déjà signalé, votre médecin évoquera lors de votre premier rendez-vous ce dossier médical informatisé et vous remettra une fiche de consentement éclairé afin de vous assurer une qualité de prise en charge optimale, un suivi adapté et de disposer au mieux de l’ensemble des données médicales qui vous concernent, En dehors du service qui assure votre prise en charge VIH, toute identification directe, tels que vos nom, prénom, adresse, date et lieu de naissance, est impossible afin de garantir votre anonymat.La gestion de votre dossier médical par e-NADIS se fait dans le strict respect du secret médical et de la plus grande confidentialité, suivant les principes de déontologie médicale et les dispositions de la loi "Informatique et Libertés". La Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL) a autorisé le CHU de Clermont Ferrand à mettre en place le réseau NADIS. Le COREVIH a été autorisé à recevoir les informations totalement anomymisées.Vous pouvez refuser que les données vous concernant soient informatisées, en le signifiant à votre médecin. Ce refus n’est pas de nature à modifier votre prise en charge ou vos relations avec vos médecins.Dans tous les cas vous pouvez accéder aux informations contenues dans votre dossier directement par vous-même ou par l’intermédiaire du médecin de votre choix. Vous pouvez également faire modifier ou supprimer ces informations en le spécifiant auprès du chef de service (loi n°78-17, articles 26, 27 et 34 du 6 Janvier 1978).