Vous êtes ici : Ignorer les liens de navigationAccueil CoreVIH > COREVIH > Présentation du COREVIH
 
  PRESENTATION DU COREVIH  



Fin 2005, la loi a prévu la création des Corevih dans toutes les régions françaises pour coordonner la lutte contre le VIH/SIDA en région. L’idée était de créer des structures permettant aux professionnels de santé, aux associations, aux personnels de l’action sociale, mais aussi, aux usagers, de coordonner leur action et de partager leurs expériences.
 
Fin 2007, le Corevih Auvergne Loire a été créé puis implanté à Clermont-Ferrand.
 
 
 
Il propose son aide aux personnes touchées par le VIH dans les départements suivants : Allier, Cantal, Haute Loire, Loire, et Puy de Dôme.
 
En se regroupant, ces acteurs de la lutte contre le VIH/SIDA de la région Auvergne Loire ont donc choisi la concertation et l’action commune au plus proche du terrain pour garantir une meilleure qualité de vie aux personnes touchées et un véritable appui lors de leur parcours de soins.
 
Le Corevih Auvergne Loire est une structure indépendante, possédant un local au CHU de Clermont-Ferrand ouvert de 09h à 17h du lundi au vendredi. Il dispose d’un secrétariat téléphonique (04 73 75 45 05) que vous pourrez appeler, même anonymement, pour obtenir des renseignements.
 
Le décret n° 2005-1421 du 15 novembre 2005 a prévu la création des Corevih
(Coordination de la lutte contre l’infection par le virus de l’immunodéficience humaine) dont voici les objectifs :
 
1/ Favoriser la coordination des professionnels, de l’expertise clinique et thérapeutique, du dépistage, de la prévention, de l’éducation pour la santé, de la recherche clinique et épidémiologique, de la formation, de l’action sociale, des associations de malades ou d’usagers du système de santé.
 
2/ Participer à l’amélioration de la qualité et de la sécurité de la prise en charge des patients, à l’évaluation de cette prise en charge, à l’harmonisation des pratiques.
 
3/ Procéder à l’analyse des données médico-épidémiologiques.
 
 
L’arrêté du 3 Novembre 2007 a désigné trente membres (+2 suppléants par membre titulaire) dans 4 collèges :
 
· Collège 1 : représentants des établissements de santé, sociaux ou médico-sociaux,
· Collège 2 : représentants des professionnels de santé et de l’action sociale,
· Collège 3 : représentants des malades et usagers du système de santé,
· Collège 4 : personnalités qualifiées.